Innovation

Living Forest, nouvelle start-up « climate tech », issue de la collaboration entre l’ULiège et BXVentures, a l’ambition de valoriser les ressources de nos forêts tout en contribuant à leur préservation

Spin-off



vid-img-1
Youtube

Living Forest, nouvelle start-up « climate tech », issue de la collaboration entre l’ULiège et BXVentures, a l’ambition de valoriser les ressources de nos forêts tout en contribuant à leur préservation 

L

iving Forest est la dernière-née des startups de l’ULiège, fruit de la collaboration entre le Smart Gastronomy Lab et le venture studio BXVentures, spécialiste dans le déploiement de solutions technologiques et à impact positif au service de la biosphère. 

Cette étape marque le premier succès d’une longue série, dans le cadre d’une nouvelle collaboration démontrant l'engagement de l'ULiège envers l'innovation et l’entrepreneuriat durable, et jetant ainsi les bases de futures initiatives prometteuses au sein de l’Institution.

Une boisson naturelle à haute valeur nutritive et une alternative aux films alimentaires, les premières innovations issues de nos forêts.

Pour un grand nombre de nos concitoyens, les arbres font partie de leur environnement mais ils ne perçoivent pas qu’ils sont au cœur de nos écosystèmes, et qu’ils recèlent une richesse biologique remarquable.

En s’appuyant sur l’expertise en AgriTech/FoodTech du Smart Gastronomy Lab, Living Forest et son CEO, Louis Falisse, ont créé So Wood, une nouvelle gamme de boisson, So Wood Kombucha saine, fermentée non-alcoolisée, et élaborée à partir d’essences naturelles des forêts ardennaises belges. Ceci en promouvant la conservation des écosystèmes et la biodiversité, reflétant ainsi son engagement envers la durabilité. 

En parallèle, Living Forest travaille sur la valorisation scientifique du « Scoby », matière issue de la fermentation du Kombucha, pour développer de nouveaux biofilms innovants et durables pour le secteur alimentaire et celui du traitement des sols. Cet axe de développement, en partenariat avec les chercheurs de l’ULiège permet d’envisager une production à grande échelle circulaire et moins coûteuse de cellulose bactérienne symbiotique et d’ouvrir la voie à de nombreuses applications pour lesquelles les propriétés mécaniques très élevées, la forte rétention d’eau ou la biocompatibilité sont importantes.

Pour atteindre ces deux objectifs, Living Forest s’appuie sur une équipe pluridisciplinaire composée des équipes d’Éric Haubruge et Dorothée Goffin du Smart Gastronomy Lab et celles de BXVentures pour accélérer le développement commercial.

Une collaboration prometteuse avec BXVentures

BXVentures, venture studio actif en Belgique et au Canada depuis 2021, développe et investit dans des technologies prometteuses qui répondent aux problématiques du changement climatique, et collabore ainsi avec des acteurs réputés et reconnus dans leur écosystème pour les soutenir dans le cadre de leurs innovations.

Éric Haubruge : « Cette alliance avec BXVentures ouvre des perspectives nouvelles pour l'Université de Liège. Nous sommes fiers de contribuer à cette initiative unique qui allie recherche de pointe et entrepreneuriat. »

Olivier Thirifays : « Ce nouveau partenariat avec l'ULiège et Gembloux Agro-Bio Tech confirme l’expansion de notre unique modèle de collaboration avec les universités, en accélérant le déploiement de technologies innovantes et utiles pour le climat, ancrées dans la recherche académique de pointe. »

Louis Falisse : « Pouvoir allier une expertise scientifique universitaire, avec le Smart Gastronomy Lab, et une approche business à impact, à travers BXVentures, représente un atout certain pour le développement de Living Forest. »

Didier Mattivi, directeur ULiège-RISE, précise : « La collaboration avec BXVentures s'aligne parfaitement avec notre volonté à soutenir et stimuler une recherche durable et favoriser la création d’entreprises spin-off à l'Université de Liège. Le modèle de Start-up Studio, qui a fait ses preuves dans d’autres domaines, rajoute une corde à notre arc pour lancer ces entreprises issues de nos laboratoires tout en rmaximisant nos chances de succès. » 

Partager cette news